Écrire Mexique. Des criminels menacent des militants des droits des migrants

Information complémentaire sur l’AU : 62/13 Index : AMR 41/031/2013, 14 juin 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 26 JUILLET 2013 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Des personnes travaillant au refuge pour migrants La 72 de Tenosique, dans l’État de Tabasco (sud du Mexique), ont de nouveau été victimes de menaces. Les autorités n’ont pas appliqué pleinement les mesures de protection convenues, exposant le personnel au risque d’être agressé. Le 8 juin, le défenseur des droits des migrants Rubén Figueroa a été menacé par un homme non identifié. Celui-ci s’était présenté au centre La 72 en prévenant Rubén Figueroa que s’il n’arrêtait pas d’interférer avec le crime organisé, son corps serait bientôt retrouvé « embaumé ». Cet homme a par la suite été arrêté, de même que trois autres individus soupçonnés d’être mêlés à des bandes qui s’en prennent à des migrants. Ils ont tous été relâchés par les services du procureur de l’État de Tabasco, malgré l’existence manifeste de preuves indiquant qu’au moins l’un d’eux aurait été impliqué dans des affaires d’enlèvement et d’extorsion de migrants. Le 19 avril, la Commission interaméricaine des droits de l’homme (CIDH) a accordé au refuge pour migrants La 72 des mesures conservatoires. Toutefois, les mesures convenues avec le centre n’ont pas été entièrement appliquées. Elles avaient pour objectif de protéger les migrants et le personnel du centre, y compris son directeur, Tomás González. La Police fédérale, qui assurait une protection (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.