Écrire Bangladesh. Le militant de l’opposition Anwarul Islam Masum enlevé.

AU 154/13, ASA 13/010/2013, 14 juin 2013 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 26 JUILLET 2013 Anwarul Islam Masum, militant bangladais de l’opposition, aurait été enlevé par des policiers le 4 avril, ce que nie la police. Sa famille l’a cherché en vain dans les postes de police situés à proximité. Il risque de subir des actes de torture ou une exécution extrajudiciaire. Anwarul Islam Masum est étudiant et secrétaire de la section de Rajshahi du Camp des étudiants islamiques du Bangladesh, section jeunesse du parti politique d’opposition Jamaat-e-Islami. Des membres de sa famille ont indiqué que 30 à 40 policiers et des agents du Bataillon d’action rapide (RAB), force spéciale impliquée dans des centaines d’homicides, avaient effectué une descente au domicile d’Anwarul Islam Masum le 4 avril à l’aube et l’avaient enlevé. Ils ont expliqué à Amnesty International qu’ils n’avaient pas été autorisés à quitter la maison pendant l’opération et n’avaient donc pas pu voir où d’Anwarul Islam Masum avait été emmené. D’après des voisins, les policiers ont fait monter cet homme dans un véhicule arborant le sigle du RAB et sont partis avec lui. Anwarul Islam Masum a été enlevé quelques jours après de violentes échauffourées entre des sympathisants du Camp des étudiants islamiques du Bangladesh et la police. Selon les médias locaux, plusieurs manifestants et policiers ont été blessés. Les chaînes de télévision bangladaises ont montré des personnes, qu’elles présentaient comme des sympathisants du Camp des étudiants islamiques du (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition