Écrire Fédération de Russie. La police menace un homme, Inal Berov, qui s’est plaint de torture.

AU 155/13 Index : EUR 46/021/2013, 19 juin 2013 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 31 JUILLET 2013 Un homme enlevé et torturé par des policiers dans la République russe de Kabardino-Balkarie est menacé par des policiers alors que l’enquête sur ses allégations progresse. Le 6 mars 2012, Inal Berov a été enlevé par un groupe d’hommes armés dans le garage automobile où il travaillait et emmené dans des locaux appartenant au ministère de l’Intérieur à Naltchik, capitale de la République de Kabardino-Balkarie. Détenu jusqu’au lendemain, il aurait été torturé, selon ses dires. Il aurait notamment été passé à tabac et aurait reçu des décharges électriques, d’où une fracture de la colonne vertébrale et une commotion cérébrale. À la suite de sa plainte, une enquête criminelle a été ouverte le 4 avril 2012. Depuis lors, la police harcèle et tente d’intimider cet homme et sa famille. Ainsi, elle a forgé de toutes pièces des accusations pénales, dont Inal Berov a été blanchi le 28 février 2013 par les autorités chargées de l’instruction. Pour l’instant, personne n’a été traduit en justice pour l’enlèvement et les actes de torture dont aurait été victime Inal Berov. Cet homme et son avocat font pression afin que l’enquête porte ses fruits. En juin 2013, les autorités chargées de l’instruction ont organisé des confrontations entre Inal Berov et des policiers de l’unité soupçonnée de l’avoir enlevé et torturé. À cette occasion, au moins deux policiers ont proféré des menaces voilées à l’encontre d’Inal Berov. L’un a affirmé qu’il était (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.