Écrire Bahreïn. Une militante emprisonnée, Zainab Al-Khawaja, condamnée a une nouvelle peine de prison

Action complémentaire sur l’AU 232/12 MDE 11/020/2013 Issue Date : 20 juin 2013 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 1er AOÛT 2013 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. La militante bahreïnite Zainab Al Khawaja a été condamnée à une peine supplémentaire de trois mois d’emprisonnement le 22 mai. Elle est une prisonnière d’opinion. Un tribunal pénal de première instance de la capitale, Manama, a condamné le 22 mai Zainab Al Khawaja et une autre militante, Masuma Sayyid Sharaf, à des peines respectivement de trois mois de prison avec une caution de 100 dinars bahreïnites (environ 265 dollars des États-Unis), et de six mois de prison avec une caution de 200 dinars bahreïnites. Les deux femmes avaient été déclarées coupables de « rassemblement illégal », d’« incitation à la haine contre le régime » et d’un autre chef d’accusation lié à l’agression présumée de policiers au moment de leur arrestation, en décembre 2011. Zainab Al Khawaja se trouve dans un centre de détention pour femmes à Issa. Elle n’est pas autorisée à recevoir la visite de sa famille et de son avocat au motif qu’elle a refusé de revêtir l’uniforme de la prison. Masuma Sayyid Sharaf a été remise en liberté. Zainab Al Khawaja purge actuellement plusieurs courtes peines de réclusion prononcées dans au moins quatre affaires et elle ne devrait pas être libérée avant la mi-décembre 2013. Les peines prononcées contre elle par des tribunaux de première instance sont des décisions finales car elle a (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Nicaragua : signez pour libérer une jeune étudiante belge

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !