Écrire Indonesie. Une population chiite expulsée

Action complémentaire sur l’AU 336/12, ASA 21/022/2013, 21 juin 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 2 AOÛT 2013 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. En Indonésie, une population chiite s’est vue expulser de force d’un abri temporaire. Ces personnes ont été réinstallées à au moins quatre heures de route de leurs maisons. Le 20 juin 2013, au moins 160 chiites ont été chassés d’un abri temporaire dans le complexe sportif de Sampang, sur l’île de Madura, par la police et les autorités du district de Madura. Ils ont été obligés de monter dans des bus et des camionnettes de police, puis ils auraient été emmenés dans une structure pour réfugiés à Sidoarjo, dans la province de Java-Est, à environ quatre heures de route de là. Ils ignorent combien de temps ils vont rester là-bas et quel type de soutien et de protection les autorités leur accorderont. L’expulsion a eu lieu après qu’un millier de personnes, y compris des chefs religieux et des étudiants qui participaient à une célébration religieuse non loin de là, ont organisé une manifestation de grande ampleur devant le complexe sportif pour réclamer le départ de la population chiite de la région. Les chiites avaient été victimes d’actes d’intimidation et de pressions de la part des autorités locales qui voulaient les réinstaller ailleurs, ce qu’ils avaient refusé, espérant pouvoir rentrer chez eux et retrouver leurs moyens de subsistance. C’est la seconde fois en moins d’un an que ces personnes sont (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse