Écrire Irak. Un kurde irakien Hazem Saber Ibrahim Qader, détenu au secret

AU 163/13 MDE 14/012/2013, 26 juin 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 7 AOÛT 2013. Veuillez passer par les représentants diplomatiques du gouvernement régional du Kurdistan ou de l’Irak dans votre pays, en demandant que vos appels soient transmis aux personnes suivantes : Hazem Saber Ibrahim Qader, Kurde irakien de 35 ans, est détenu au secret au Kurdistan irakien depuis le 17 juin. Amnesty International pense qu’il risque d’être torturé. Hazem Saber Ibrahim Qader a été convoqué par les services de sécurité (Asayish) et s’est présenté le 17 juin 2013 à 10 heures dans leurs locaux de Bahare Newe, à Erbil (capitale du Kurdistan irakien). Sa famille ne l’a pas revu depuis. Il aurait été transféré au quartier général des services de sécurité, dans la même ville. Il est actuellement détenu au secret et les services de sécurité ont publié une déclaration indiquant qu’il était soupçonné d’activités « terroristes ». Âgé de 35 ans, il est marié et père de six enfants. Le 16 juin au matin, Hazem Saber Ibrahim Qader a reçu un appel téléphonique des services de sécurité. On lui a demandé de se rendre le lendemain à l’antenne la plus proche, muni de son passeport. Il s’y est présenté le 17 juin. Ne le voyant pas revenir, son frère est allé s’enquérir de la situation. On lui a répondu que Hazem Saber Ibrahim Qader avait été transféré au quartier général, à Erbil. Quatre jours plus tard, son père et sa mère s’y sont rendus pour savoir ce qu’il était advenu de lui et on leur a dit que personne de ce nom n’était détenu à cet endroit. Le (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse