Écrire Mexique. Des militants en danger après la mort de leurs collègues.

AU 168/13, AMR 41/035/2013, 27 juin 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 8 AOÛT 2013 Plusieurs militants politiques au Mexique sont en danger alors qu’ils réclament justice dans une affaire récente concernant l’enlèvement et l’homicide de trois de leurs collègues. Arturo Hernández Cardona, Héctor Arroyo Delgado, Efraín Amates Luna, Gregorio Dante Cervantes, Ángel Román Ramírez, Nicolás Mendoza Villa, Félix Rafael Bandera Román et Jimmy Castejón, tous membres de l’Unité populaire (UP), ont été vus pour la dernière fois le 30 mai 2013 à l’extérieur d’Iguala, dans l’État de Guerrero. Ils participaient à une manifestation contre le gouvernement local, que d’autres membres de l’UP et leurs proches accusent d’être impliqué dans l’enlèvement de ces personnes, attirant l’attention sur une plainte déposée par des membres de l’UP contre les autorités locales, ainsi que sur des affrontements qui ont eu lieu entre les policiers fédéraux et les manifestants peu avant l’enlèvement. Le 3 juin dernier, les corps d’Arturo Hernández Cardona, Ángel Román Ramírez et Félix Rafael Bandera Román ont été retrouvés sur une autoroute non loin de là. Les trois hommes avaient les yeux bandés et présentaient des traces de torture. Quatre hommes sur les cinq autres disparus auraient réussi à s’enfuir et seraient entrés dans la clandestinité. Le bureau du procureur général de l’État de Guerrero a ouvert une enquête, mais l’implication présumée des autorités locales dans ces enlèvements et ces homicides a poussé les militants de l’UP à demander que l’enquête (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Farid et Issa, défenseurs Palestiniens en danger

Farid et Issa militent pour la non-violence et font face à d’incessantes menaces et agressions de la part de soldats et de colons israéliens. Aidez-les ! Signez notre pétition