Écrire Autorité Palestinienne. Deux hommes ont été pendus et d’autres risquent d’être exécutés

Action complémentaire sur l’AU 103/12, MDE 21/001/2013, 27 juin 2013 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 8 AOÛT 2013 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Deux hommes connus uniquement sous les initiales « A. M. Gh. » et « H. J. Kh » ont été exécutés le 22 juin au quartier général de la police, à Jawazat (Gaza). Ils avaient été déclarés coupables de « collaboration avec l’ennemi ». Au moins 22 autres personnes risquent d’être exécutées. A. M. Gh., âgé de 49 ans et installé dans le quartier Sheikh Radwan, à Gaza, et H. J. Kh., un homme de 41 ans vivant à Khan Younès, ont été condamnés à mort par un tribunal militaire les 13 et 10 janvier 2013, respectivement, pour « collaboration avec l’ennemi » et espionnage en vertu du Code révolutionnaire de 1979. La cour d’appel militaire a confirmé leurs peines les 16 et 23 mai. Jamil Zakariya Juha (précédemment désigné par les initiales « J. Z. J. »), 39 ans, risque d’être exécuté très prochainement car la Haute Cour militaire l’a débouté de son appel le 14 février 2012. Ehab Diab Mustafa Abu al Amreen, environ 29 ans, risque aussi d’être exécuté car la Cour de cassation a confirmé sa condamnation à mort pour meurtre le 29 octobre 2008. Un autre homme, connu uniquement sous les initiales « H. M. A. » et âgé d’environ 27 ans, a été condamné à la peine capitale pour meurtre par la cour d’appel et on ignore s’il s’est pourvu en cassation. Selon des sources locales, au moins 22 détenus risquent de se voir appliquer la peine de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.