Écrire Arabie saoudite. Sept hommes condamnés pour leurs activités sur Facebook.

AU 171/13, MDE 23/024/2013, 3 juillet 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 14 AOÛT 2013 En Arabie saoudite, une cour spéciale de sûreté a condamné sept hommes à des peines de prison allant de cinq à 10 ans pour avoir publié des messages sur Facebook. Cette juridiction s’est principalement fondée sur les « aveux » des accusés, qui semblent leur avoir été extorqués sous la torture. Ces hommes risquent encore d’être victimes d’actes de torture et d’autres mauvais traitements. Le 24 juin 2013, les sept prévenus, tous saoudiens, ont été sanctionnés par le Tribunal pénal spécial de peines de prison allant de cinq à 10 ans, ainsi que d’une interdiction de voyager subséquente de la même durée. Ces hommes ont été déclarés coupables d’avoir bafoué la Loi sur les technologies de l’information en partageant et en publiant en ligne des informations considérées comme portant atteinte à l’ordre public, rejoint des groupes en ligne tels que le Mouvement d’Al Ahsa du 4 mars, appelé à des manifestations en solidarité avec le peuple bahreïnite, et regardé des chaînes télévisées étrangères incitant à la discorde, d’après les autorités. Les sept prévenus – Saleh Abdulmuhsen al Shaye (37 ans), Hussein Salman Yassin Alsulaiman (37 ans), Mohammad Ahmad Abdulhadi al Khalifeh (22 ans), Mustafa Haji Hasan al Mejhed (27 ans), Hussein Ali Mohammad al Badher (33 ans), Ali Hasan Ali al Hadlaq (23 ans) et Abdulhamid Abdulmuhsen Abdullah al Amer (36 ans) – ont été arrêtés les 23 et 26 septembre 2011 dans différentes parties de la région de l’Est, majoritairement (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse