Écrire Israel. L’armée israélienne prévoit d’expulser de force des palestiniens

AU 170/13, MDE 15/011/2013, 3 juillet 2013 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 14 AOÛT 2013 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Dans le sud de la Cisjordanie, environ un millier de Palestiniens (dont près de la moitié sont des enfants) risquent d’être expulsés de force de chez eux. Leurs déplacements sont soumis à des restrictions et certains bâtiments ont déjà été démolis. L’armée israélienne prévoit d’expulser de chez eux les habitants de huit villages situés dans les collines au sud-est d’Hébron, Safai, Majaz, Tabban, Fakhit, Halaweh, Mirkez, Jinba et Hillet a Daba, laisser la place à une zone d’entraînement militaire. Ces personnes avaient été expulsées de force fin 1999 mais une ordonnance d’interdiction rendue en référé leur avait permis de retourner quelques mois plus tard dans leurs villages détruits. Bien que l’armée ait introduit un recours contre cette décision de justice provisoire, sa durée d’application a été prolongée et elle reste valide jusqu’à la tenue d’une audience de la Haute Cour de Justice d’Israël, le 15 juillet. Dans de nombreux cas semblables, cette juridiction a statué en faveur des forces de sécurité et de l’État au lieu de respecter les principes du droit international, source d’obligation pour Israël, qui interdisent les transferts et expulsions forcés. En cas d’expulsion, les habitants seront sans abri et perdront leurs moyens de subsistance. La zone d’entraînement militaire, dite zone de tir 918, avait été déclarée « (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse