Écrire Arabie saoudite. Le prisonnier d’opinion Mohammed Saleh al Bajady a besoin de soins

Action complémentaire sur l’AU 91/11, MDE 23/025/2013, 11 juillet 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 22 AOÛT 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le prisonnier d’opinion Mohammed Saleh al Bajady, détenu au secret depuis le 19 septembre 2012, a finalement pu recevoir la visite de sa famille le 7 juillet dernier. Il a mené une grève de la faim pendant plus de neuf mois, durant lesquels il a subi des mauvais traitements. Il risque encore d’être victime d’autres sévices et il a besoin de soins médicaux de toute urgence. Mohammed Saleh al Bajady, 36 ans, a été autorisé à recevoir la visite de sa famille à la prison d’Al Hair le 7 juillet 2013, au bout de près de 10 mois de détention au secret, dont il a passé la majeure partie à l’isolement, menant une grève de la faim pour protester contre l’injustice de son procès et de son emprisonnement. Pendant des mois, sa famille a demandé aux autorités la possibilité de lui rendre visite. D’après ses proches, Mohammed Saleh al Bajady a perdu beaucoup de poids et se plaint de douleurs à l’estomac qui, selon lui, sont dues au fait d’avoir été nourri de force par intraveineuse pendant plus de sept mois. Les autorités de la prison l’ont maintenu en détention à l’isolement pour le punir de sa grève de la faim. Cet homme affirme ne pas avoir reçu de soins médicaux adaptés malgré ses nombreuses demandes. Une fois, des agents de sécurité masqués l’auraient fait sortir de sa cellule en même temps que quelques (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.