Écrire Colombie. Des paramilitaires menacent le responsable syndical Juan Carlos Galvis

AU 178/13, AMR 23/030/2013, 16 juillet 2013 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 27 AOÛT 2013 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Un groupe paramilitaire colombien a menacé de tuer le responsable syndical Juan Carlos Galvis et deux de ses enfants, ainsi que des militants LGBTI de Barrancabermeja. Le 11 juillet, une enveloppe a été déposée au domicile d’un défenseur des droits humains travaillant pour l’Espace des défenseurs des droits humains de Barrancabermeja (ETTDH), coalition d’organisations non gouvernementales (ONG) établie dans le Magdalena Medio (région du nord de la Colombie). Elle était adressée au Syndicat Coca-Cola de Barrancabermeja. Plus tard dans la journée, lors d’une réunion rassemblant les organisations membres de l’ETTDH, dont le Syndicat national des travailleurs de l’industrie agroalimentaire (SINALTRAINAL), qui représente les employés de l’usine d’embouteillage Coca-Cola, le défenseur des droits humains qui avait reçu l’enveloppe l’a remise à l’un des responsables du syndicat, Juan Carlos Galvis. L’enveloppe contenait des photos de deux des enfants de Juan Carlos Galvis et une menace de mort marquée du logo d’un groupe paramilitaire qui se présente sous le nom d’« Armée anti-restitution du Magdalena Medio » et accompagnée de la question suivante : « Savez-vous où sont vos enfants ? » Dans le message, les noms d’une de ses filles et d’un de ses fils étaient cités, et on lui donnait 24 heures pour quitter la ville. (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse