Écrire Ukraine. La militante Raïsa Radchenko, encore à l’hôpital psychiatrique

Action complémentaire sur l’AU 177/13, EUR 50/011/2013, 18 juillet 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 29 AOÛT 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Raïsa Radchenko, une militante de 70 ans, est maintenue en détention contre son gré dans un hôpital psychiatrique en Ukraine, malgré l’attention croissante du grand public. La pression générée par l’Action urgente diffusée en faveur de cette femme pousse les autorités à réagir, mais il est nécessaire de faire davantage pour garantir qu’elle soit libérée et fasse l’objet d’un examen psychiatrique en dehors de la région de Zaporijia. Le 11 juillet 2013, Raïsa Radchenko a été interpellée par la police et emmenée à l’hôpital psychiatrique de la région de Zaporijia. Cette femme n’a aucun antécédent de troubles mentaux mais elle a reçu un traitement psychiatrique, ce qu’aucune décision de justice n’a pourtant autorisé. Le 15 juillet, un tribunal a ordonné que la militante soit traitée comme une patiente en psychiatrie car elle démontrait un comportement « menaçant la société ». Le 16 juillet, Darina Radchenko, la fille de Raïsa Radchenko, a reçu la visite de deux policiers et d’un représentant de l’Administration de district des droits des enfants. Ceux-ci l’ont informée avoir reçu un appel anonyme faisant état de possibles mauvais traitements à enfant, et qu’ils devaient par conséquent inspecter la maison pour voir si son fils de cinq ans devait être confié aux services sociaux. L’Action urgente diffusée le 15 (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.