Écrire Ukraine. La militante Raisa Radchenko libérée de l’hôpital psychiatrique

Action complémentaire sur l’AU 177/13, EUR 50/012/2013, 30 juillet 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 10 SEPTEMBRE 2013 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Raïsa Radchenko, une militante ukrainienne des droits humains âgée de 70 ans, a été libérée le 26 juillet de l’Hôpital psychiatrique où elle avait été internée. Il est toutefois nécessaire de poursuivre le travail de pression pour obtenir qu’une enquête pénale soit menée sur le fait qu’elle a été soumise à un traitement psychiatrique contre sa volonté, et sans aucune justification juridique. Darina Radchenko, la fille de Raïsa Radchenko, a remercié Amnesty International pour son soutien et indiqué que la situation a commencé à s’améliorer à la suite des actions urgentes diffusées les 15 et 18 juillet. Le 17 juillet, une délégation du bureau du médiateur s’est rendue à Zaporijia et a rencontré toutes les personnes concernées, y compris Raïsa Radchenko. Un représentant du bureau du médiateur a annoncé qu’il y avait des doutes quant à la nécessité de soumettre Raïsa Radchenko à un traitement. Le 25 juillet, une commission du ministère de la Santé s’est rendue auprès de Raïsa Radchenko et a conclu que le traitement avait été efficace. Le médecin-chef de l’hôpital a annoncé qu’en conséquence la patiente pouvait recevoir un traitement hors milieu hospitalier. Elle se trouve actuellement chez elle avec sa fille et son petit-fils et reçoit des soins pour divers troubles physiques qui, selon sa fille, se sont (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir