Écrire Bahreïn. Mohammad Hassan Sayef et Hussain Habib, des militants des réseaux sociaux, risquent la torture

AU 206/13, MDE 11/028/2013, 2 août 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 13 SEPTEMBRE 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Mohammad Hassan Sayef, blogueur et traducteur âgé de 26 ans, et Hussain Habib, caméraman de 23 ans, ont été arrêtés séparément le 31 juillet dernier. Ils sont détenus au secret et risquent d’être torturés. Ces hommes semblent être des prisonniers d’opinion. Mohammad Hassan Sayef a été interpellé chez ses parents à Sitra, tôt dans la matinée du 31 juillet 2013, par des agents de sécurité en civil qui n’ont présenté aucun mandat d’arrêt. Il a été emmené à la Direction des enquêtes criminelles (CID) d’Al Adliya, à Manama, la capitale de Bahreïn. On pense qu’il y est détenu au secret et qu’il risque d’être victime de torture et d’autres mauvais traitements. Sa famille et son avocat n’ont pas été autorisés à lui rendre visite. Le même jour, Hussain Habib a été interpellé à l’aéroport international de Bahreïn alors qu’il s’apprêtait à monter dans un avion pour Doubaï. Il a également été conduit à la CID pour y être interrogé. On pense qu’il y est lui aussi détenu au secret. On ignore les raisons exactes de l’arrestation de ces deux hommes, mais il est possible qu’elle soit liée à leur utilisation des réseaux sociaux. Le gouvernement réprime les personnes qui diffusent des informations au sujet de la situation des droits humains dans le pays via les réseaux sociaux tels que Twitter et Facebook, et tous deux se servent fréquemment de ces sites. Le 28 juillet (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.