Écrire Oman. Un militant en détention, Sultan al-Saadi, risque des mauvais traitements

AU 209/13, MDE 20/004/2013, 5 août 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 16 SEPTEMBRE 2013 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le militant Sultan al Saadi est détenu dans un endroit inconnu à Oman. Il n’a pas le droit de s’entretenir avec son avocat et risque d’être victime de mauvais traitements et d’une détention arbitraire prolongée. Il semble que cet homme soit un prisonnier d’opinion, détenu uniquement pour avoir exercé son droit à la liberté d’expression. Le 29 juillet 2013, 14 hommes armés, dont 12 en civil, ont arrêté Sultan al Saadi – alors qu’il se rendait avec sa femme et ses deux enfants à Sohar, dans le nord du pays – sans expliquer qui ils étaient ou la raison de cette interpellation. Ils lui ont bandé les yeux et l’ont conduit chez lui, où ils ont confisqué son ordinateur portable et d’autres effets personnels. Cet homme est actuellement détenu dans un endroit inconnu, et il n’a pas le droit de s’entretenir avec son avocat ou sa famille. Il risque d’être victime de mauvais traitements et d’une détention arbitraire prolongée. Sultan al Saadi a déjà été arrêté en mars 2011 en même temps que des dizaines d’autres militants quelques jours après une manifestation à Sohar, lorsque des hommes armés – membres supposés des forces de sûreté de l’État – ont fait une descente à son domicile. Ces agents ne se sont pas présentés et n’ont pas donné la raison de son interpellation. Il a été relâché deux semaines plus tard sans inculpation, mais dans la (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse