Écrire Roumanie. Halte aux nouvelles expulsions forcées de Roms à Baia Mare

AU 212/13, EUR 39/016/2013, 5 août 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 16 SEPTEMBRE 2013 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Les familles roms du quartier de Craica, dans la ville de Baia Mare (Roumanie), risquent de nouveau d’être expulsées de force très prochainement. Le 2 août, une trentaine de familles auraient reçu des documents leur ordonnant de quitter leurs logements au plus tard le 5 août, date à laquelle 15 maisons ont été démolies. Les familles restantes pourraient être expulsées de force à tout moment. Au printemps et à l’été 2012, les autorités de Baia Mare ont expulsé de force environ la moitié des habitants du quartier informel de Craica. Les personnes et familles expulsées ont été réinstallées dans l’ancienne usine chimique CUPROM, qui ne leur offre pas des conditions de vie convenables. Après l’expulsion de 2012, quelque 500 personnes sont restées à Craica. Le 2 août 2013, une trentaine de familles ont reçu des avis de démolition émanant de la police locale. Par ces documents, les autorités informaient les habitants que leurs logements ne disposaient pas des autorisations requises et devaient donc être détruits le 5 août au plus tard. Dans le cas contraire, les autorités locales se chargeraient de leur démolition. On aurait promis aux personnes concernées que, si elles démolissaient elles-mêmes leurs habitations, elles seraient autorisées à en construire de nouvelles dans une autre partie de Craica. Trois familles se sont (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.