Écrire Egypte. L’Egypte veut expulser des réfugiés (28 Palestiniens et 13 Syriens)

AU 218/13, MDE 12/044/2013, 13 août 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 26 SEPTEMBRE 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Les autorités égyptiennes se préparent à expulser 13 Syriens vers la Turquie et 28 Palestiniens venus de Syrie vers la bande de Gaza. Ces personnes, dont au moins 13 mineurs et 10 femmes, avaient cherché refuge en Égypte après avoir fui le conflit armé en Syrie. En vertu du droit international, l’Égypte a la responsabilité de protéger les individus qui fuient ce conflit. Le 9 août 2013, la marine égyptienne a arrêté 13 Syriens et 28 Palestiniens près du port d’El Dekhela, à Alexandrie, et les ont accusés d’avoir « tenté de quitter l’Égypte illégalement ». Un procureur a ordonné leur libération mais les forces de sécurité les maintiennent en détention au poste de police d’El Dekhela pour des raisons de « sécurité nationale ». Après que les services de l’immigration ont attribué un statut à ces personnes, le gouvernement a ordonné l’expulsion des Syriens et des Palestiniens, qui s’étaient enfuis en Syrie, respectivement vers la Turquie et la bande de Gaza. Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) au Caire a confirmé qu’au moins huit des Syriens étaient enregistrés comme réfugiés. Les Palestiniens quant à eux possèdent des documents ou des numéros de dossier indiquant qu’ils sont enregistrés auprès du bureau syrien de l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse