Écrire Syrie. Des hommes victimes de disparition forcée.( Youssef Abdelke et Adnan al-Dibs)

AU 225/13, MDE 24/040/2013, 16 août 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 27 SEPTEMBRE 2013 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. L’artiste syrien Youssef Abdelke et son ami Adnan al Dibs sont détenus au secret dans un endroit inconnu depuis leur arrestation le 18 juillet dernier par les forces de sécurité à Tartous. Ils sont victimes de disparition forcée. Youssef Abdelke, Adnan al Dibs et un troisième homme, Toufiq Umran, ont été appréhendés à un poste de contrôle du Service de renseignement militaire alors qu’ils essayaient d’entrer à Tartous, sur la côte. Ils ont ensuite été conduits dans les locaux du Service dans cette même ville. Toufiq Umran a été relâché le 3 août mais nous sommes sans nouvelles des deux autres depuis leur interpellation. Les anciens détenus qui se trouvaient avec ces deux hommes dans les locaux du Service de renseignement militaire à Tartous ont confié qu’Adnan al Dibs avait été transféré vers un autre centre de détention, probablement à Damas, tandis que Youssef Abdelke avait visiblement été conduit à la Sûreté de l’État à Tartous. Lorsque les proches de Youssef Abdelke ont demandé des informations à son sujet au Service de renseignement militaire et à la Sûreté de l’État, des membres des forces de sécurité ont nié que cet homme ait été détenu dans ces locaux. Les familles des deux hommes ignorent où ceux-ci se trouvent et ce qui leur est arrivé, et s’inquiètent pour leur bien-être, notamment celui d’Adnan al Dibs, qui a (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir