Écrire Russie. L’ avocat Farid Murtazin risque de perdre le droit d’exercer

AU 228/13, EUR 46/035/2013, 19 août 2013 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 27 AOÛT 2013 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. L’avocat russe Farid Mourtazine pourrait être destitué de son statut d’avocat à la suite d’une plainte déposée par la Commission d’enquête de la Fédération de Russie. L’avocat réfute les allégations de la commission et estime qu’il s’agit d’une tentative visant à l’empêcher de défendre Artiom Saviolov, qui pourrait être un prisonnier d’opinion. L’audience est prévue pour la semaine du 19 août. En juin 2013, l’antenne du ministère de la Justice de la région de Toula a reçu une plainte de la part de la Commission d’enquête de la Fédération de Russie contre Farid Mourtazine, avocat inscrit au barreau de cette région. Selon cette plainte, lors de la phase d’instruction ayant précédé le procès dans l’affaire dite « Bolotnaïa », Farid Mourtazine, qui défend Artiom Saviolov, l’une des personnes poursuivies dans cette affaire, aurait à plusieurs reprises manqué d’assister à certaines étapes de l’enquête. La Commission d’enquête affirme également que Farid Mourtazine aurait pris trop de temps pour se familiariser avec les 64 volumes qui constituent le dossier de son client. La Commission d’enquête conclut qu’il s’agit d’une tentative, de la part de l’avocat, pour faire durer la phase d’enquête, et d’une atteinte au droit de son client à une assistance juridique efficace. Farid Mourtazine réfute ces allégations. Il a indiqué que la Commission (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse