Écrire Ouzbekistan. Le détenu Abdoumavlon Abdourakhmonov risque la torture

AU 231/13, EUR 62/004/2013, 21 août 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 2 OCTOBRE 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le ressortissant tadjik Abdoumavlon Abdourakhmonov est détenu en Ouzbékistan sans pouvoir contacter ses proches depuis avril dernier. Ceux-ci craignent qu’il subisse des actes de torture et d’autres mauvais traitements. Abdoumavlon Abdourakhmonov, citoyen tadjik âgé de 38 ans, est arrivé en Ouzbékistan le 25 avril 2013 pour rendre visite à son enfant issu de son premier mariage. Il devait rentrer trois jours plus tard. Le 29 avril, son frère, qui vit lui aussi au Tadjikistan, a reçu un appel de son ex-belle-sœur, l’informant qu’Abdoumavlon Abdourakhmonov avait été arrêté deux jours auparavant par des membres du Service de la sécurité nationale. Personne n’a eu de contact avec ce dernier depuis. Celui-ci aurait été détenu pendant deux jours dans un poste de police à Bekabad, dans l’est de l’Ouzbékistan, à 150 kilomètres de Tachkent, la capitale du pays. Le 10 juin, ses proches ont reçu un appel de la part d’un homme qui les a informés avoir été incarcéré dans un centre de détention temporaire à Tachkent, où se trouvait également Abdoumavlon Abdourakhmonov. Ils ignorent si ce dernier a pu s’entretenir avec un avocat. Son frère a contacté le consulat du Tadjikistan à Tachkent afin de connaître les raisons de sa détention. Le consulat a alors demandé des informations au ministre ouzbek des Affaires étrangères, qui a répondu le 30 (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Fermez Guantánamo !

Cette prison de haute sécurité est devenue le symbole de violations massives de droits humains telles que la torture et les détentions illégales. Il est temps de la fermer : signez la pétition !