Écrire Bahreïn. Le mineur Salman Mahdi Salman arrêté risque la torture

AU 233/13, MDE 11/035/2013, 22 août 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 3 OCTOBRE 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Un Bahreïnite de 13 ans, Salman Mahdi Salman, a été arrêté et a vu son ordonnance de placement en détention prolongée de sept jours par le parquet le 21 août 2013. Il est incarcéré dans un centre de détention pour mineurs, mais il risque d’être torturé ou soumis à d’autres formes de mauvais traitements. Salman Mahdi Salman, 13 ans, a été arrêté le 11 août 2013 vers 17 heures à proximité d’un centre commercial de la rue al Budaiya, dans l’ouest de la capitale, Manama. Selon un témoin, le jeune garçon marchait seul dans la rue quand il a été encerclé par des membres des forces de sécurité, qui l’ont arrêté. Aucune manifestation n’était en cours dans cette rue à ce moment-là. Salman Mahdi Salman a été emmené au poste de police d’al Budaiya, puis libéré le 12 août à une heure du matin. Plus tard dans la journée, la police a contacté sa famille en lui demandant de ramener le jeune garçon au poste de police pour un nouvel interrogatoire, mais celle-ci ne l’a pas fait. Les policiers ont alors pris contact avec l’oncle de Salman et l’ont menacé de faire une descente dans la maison familiale et d’arrêter le jeune garçon si la famille ne s’exécutait pas. Celle-ci a remis Salman Mahdi Salman à la police le lendemain. Le parquet des mineurs a ordonné son maintien en détention pendant sept jours à des fins d’enquête, et son ordonnance de placement en (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse