Écrire Colombie. Danilo Rueda menacé de mort

Action complémentaire sur l’AU 215/13, AMR 23/039/2013, 23 août 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 4 OCTOBRE 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le défenseur colombien des droits humains Danilo Rueda a reçu une menace de mort le 22 août dernier à Bogotá, la capitale du pays. Sa vie est en danger. Le 22 août 2013, deux hommes ont approché le défenseur des droits humains Danilo Rueda à Bogotá. L’un d’eux a posé la main sur la tête de cet homme et a dit : « Guérillero. Mort aux membres de Justice et Paix. » Danilo Rueda appartient à la Commission interecclésiastique Justice et paix, une ONG de défense des droits humains. Cette menace de mort lui a été adressée après la tentative d’assassinat d’un autre membre de cette organisation plus tôt ce mois-ci dans le bassin du Curvaradó, dans le département du Chocó (nord-ouest du pays). Danilo Rueda et ses collègues travaillent avec les populations des bassins des fleuves Curvaradó et Jiguamiandó. Trois membres de cette ONG œuvrant dans le bassin du Curvaradó ont dû partir le 15 août dernier en raison de menaces de mort les visant, ainsi que leurs collègues et les dirigeants des communautés vivant dans cette zone. Il semble que les paramilitaires aient commencé une campagne de recrutement forcé dans cette région, notamment à Pueblo Nuevo, dans la municipalité de Necoclí, et à El Totumo, dans la municipalité de Turbo. Ils auraient installé leur centre d’opérations vers Pueblo Pipón, près de la base du (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir