Écrire Corée du nord . Kim Song-il (h) et Kim Son-hye(f), en fuite, renvoyés en Corée du nord

AU 237/13, ASA 24/008/2013, 2 septembre 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 14 OCTOBRE 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Deux Nord-Coréens, qui avaient fui avec trois autres membres de leur famille, ont été renvoyés de force dans leur pays d’origine, où ils risquent fortement d’être victimes de détention arbitraire, de torture et d’autres formes de mauvais traitements, d’être soumis à des travaux forcés voire d’être exécutés. Kim Song-il et Kim Son-hye, que les autorités chinoises ont arrêté en juillet dans la province du Jilin (nord-est de la Chine), ont été renvoyés de force en Corée du Nord. Ils voyageaient avec trois membres de leur famille : Kim Kwang-ho, son épouse Kim Ok-shil et leur fille. Les Nord-Coréens qui sont interpellés en Chine sans autorisation sont considérés par les autorités comme des migrants économiques, non comme des réfugiés ou des demandeurs d’asile, et sont renvoyés en Corée du Nord. Bien que les cinq membres de la famille aient été arrêtés en même temps, Kim Kwang-ho, son épouse et leur fille ont été autorisés à se rendre en Corée du Sud au mois d’août dernier. Ces trois personnes avaient fui la Corée du Nord en août 2009 et s’étaient installées en Corée du Sud, dont elles ont obtenu la nationalité. En décembre 2012, elles avaient quitté le pays avant de rentrer en Corée du Nord dans des circonstances qui demeurent floues. Étant donné qu’elles possèdent la nationalité sud-coréenne, la Chine les a autorisées à rentrer en (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.