Écrire Emirats Arabes Unis. Des détracteurs du gouvernement emprisonnés en grève de la faim.

AU 238/13, MDE 25/009/2013, 3 septembre 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 15 OCTOBRE 2013 Dix-huit détracteurs du gouvernement, incarcérés à l’issue d’un procès inique, observent une grève de la faim pour protester contre leur traitement dans une prison des Émirats arabes unis. Au moins trois sont dans un état critique. Tous refusent de mettre fin à leur grève tant que leurs demandes de traitement équitable ne seront pas satisfaites. Ces hommes figurent parmi 94 prévenus, dont certains liés à Al Islah (Association pour la réforme et l’orientation sociale), ayant fait l’objet d’un procès manifestement inéquitable qui a débuté le 4 mars 2013. À l’issue d’une procédure à huis clos dont les observateurs indépendants et les médias internationaux ont été exclus, la Cour suprême fédérale a déclaré 69 des prévenus coupables de chefs d’accusation comprenant celui d’association avec une organisation dans le but de renverser le régime politique du pays. La plupart des grévistes de la faim ont été arrêtés entre juillet et octobre 2012 et détenus à l’isolement dans des lieux tenus secrets pendant de longues périodes. Nombre d’entre eux disent avoir été torturé ou soumis à d’autres formes de mauvais traitements en détention, et beaucoup ont passé plusieurs mois sans avoir accès à un avocat. Leur grève de la faim vise à protester contre les mauvais traitements qu’ils subiraient de la part des autorités de la prison d’Al Razeen. Ils se sont plaints de passages à tabac par des surveillants pénitentiaires et de restrictions concernant les (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.