Écrire Bahreïn. L’adolescent Ali Hatem Ali Salman (14 ans), torturé en détention

AU 239/13, MDE 11/036/2013, 6 septembre 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 18 OCTOBRE 2013 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci Ali Hatem Ali Salman, 14 ans, a été arrêté le 26 août dernier et aurait été victime de torture et d’autres mauvais traitements lors de son interrogatoire, visant à le faire « avouer » avoir participé à des émeutes. Le 3 septembre, le parquet des mineurs a allongé sa détention d’une semaine. Le 26 août 2013, Ali Hatem Ali Salman a été interpellé dans un café du quartier de Sanad, dans le sud de Manama, la capitale de Bahreïn. Avant cela, un cocktail Molotov avait été jeté sur un véhicule de la patrouille de police. Ali Hatem Ali Salman jouait avec des amis lorsque des policiers l’ont arrêté, ainsi que cinq autres personnes. Les yeux bandés, il a ensuite été emmené dans un poste de police. Il a raconté à sa famille et à son avocat avoir reçu des coups et des décharges électriques lors de son interrogatoire, ayant pour but de le pousser à « avouer » avoir participé à des émeutes. Le jeune homme a été déféré devant le parquet des mineurs le 27 août dernier, où il a nié les accusations portées contre lui et expliqué avoir subi des actes de torture et d’autres mauvais traitements. Le parquet a ordonné son placement en détention pour une semaine dans l’attente d’un complément d’enquête. Le 28 août vers 4 heures du matin, Ali Hatem Ali Salman a été conduit dans un centre de détention pour mineurs. Le 3 septembre, en présence du père et de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse