Écrire Arabie saoudite. Nouvelle arrestation du prisonnier d’opinion Mohammed Saleh al Bajady

Action complémentaire sur l’AU 91/11, MDE 23/030/2013, 13 septembre 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 25 OCTOBRE 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le prisonnier d’opinion Mohammed Saleh al Bajady a été de nouveau arrêté huit jours après sa libération. Il aurait entamé une nouvelle grève de la faim. Amnesty International craint qu’il risque de subir des mauvais traitements, comme ce fut le cas lors de ses précédentes grèves. Mohammed Saleh al Bajady a été libéré de la prison d’Al Hair le 6 août 2013 sans préavis et sans explication. Il n’avait pas fini de purger sa peine mais aurait été remis en liberté afin de pouvoir passer la semaine de l’Aïd el Fitr (qui marque la fin du Ramadan) avec sa famille. À la fin de la semaine, les autorités l’ont contacté pour l’informer qu’il devait remplir des documents à la prison, où il s’est rendu avec un de ses proches et deux militants. Peu après leur arrivée, ces derniers se sont vu demander de partir sans obtenir plus d’informations. Mohammed Saleh al Bajady les a appelés un peu plus tard pour leur dire qu’il avait été de nouveau placé en détention sans explication. Sa famille n’a pas pu lui parler mais celui-ci a réussi à communiquer avec elle indirectement, l’informant qu’il avait entamé une nouvelle grève de la faim pour protester contre son arrestation arbitraire et ses conditions de détention. Cet homme a déjà été détenu au secret pendant près de 10 mois, durant lesquels il a passé la majeure partie du (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.