Écrire Egypte. Tarek Loubani et John Greyson, des canadiens détenus entament une grève de la faim

action complémentaire sur AU 248/13, MDE 12/054/2013, 19 septembre 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 31 OCTOBRE 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Les Canadiens Tarek Loubani et John Greyson observent une grève de la faim pour protester contre leur maintien en détention en Égypte. Le 14 septembre, à la suite d’une brève enquête, le parquet a prolongé leur détention de 15 jours à la prison de Tora. Tarek Loubani, médecin, et John Greyson ont entamé le 16 septembre une grève de la faim – ils n’ingèrent pas de nourriture mais uniquement des liquides. Ils sont maintenus en détention pour les charges suivantes : « actes de violence », « incitation à la violence », « port d’armes » et « destruction de biens publics ». Ils sont emprisonnés à l’instar de centaines d’Égyptiens arrêtés lors des violences qui ont ébranlé le Caire le 16 août. Amnesty International est préoccupée par le fait que, tout comme des centaines de personnes interpellées ce jour-là, Tarek Loubani et John Greyson sont inculpés d’un large éventail d’infractions, sans que soit prise en compte leur responsabilité pénale individuelle. Les deux hommes sont arrivés en Égypte le 15 août, avec l’intention de se rendre immédiatement à Gaza, dans les territoires palestiniens occupés. Tarek Loubani cherche à mettre en place un échange entre l’hôpital universitaire de Gaza et l’hôpital où il exerce au Canada. Quant au réalisateur John Greyson, il l’accompagnait afin de rendre compte de la (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse