Écrire Egypte. Plus de 150 réfugiés venus de Syrie sont détenus

AU 259/13, MDE 12/055/2013, 20 septembre 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 1er NOVEMBRE 2013 : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Des réfugiés ont été arrêtés en Égypte après avoir tenté de quitter le pays par bateau. Parmi eux figure un mineur non accompagné de neuf ans. Aux termes du droit international, l’Égypte est tenue de protéger les personnes qui fuient le conflit syrien. Plus de 150 réfugiés palestiniens et syriens venus de Syrie ont été arrêtés et placés en détention après que leur bateau, qui avait quitté le port d’Alexandrie et se dirigeait vers l’Italie, a été intercepté et ramené au rivage par la marine égyptienne le 17 septembre à l’aube. Deux personnes auraient succombé aux tirs des forces navales durant l’opération. Toutefois, les circonstances exactes de ces homicides doivent être confirmées et une enquête est en cours. Les réfugiés ont été conduits au deuxième poste de police de Montazah, dans l’est d’Alexandrie, où ils sont actuellement détenus. Un autre groupe de réfugiés du même bateau serait retenu dans un autre centre. Mahmoud Shawkat Ashram, garçon de neuf ans originaire d’Alep, dans le nord de la Syrie, est monté à bord avec un ami de sa famille dans la nuit du 16 septembre. Sa mère, son père et ses frères et sœurs sont restés au port, où ils devaient prendre le deuxième bateau. Sa mère a confié à Amnesty International qu’elle attend devant le deuxième poste de police de Montazah à Alexandrie depuis son arrestation. Elle a demandé (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.