Écrire Ouzbekistan. Le journaliste Sergueï Naoumov, risque d’être torturé

AU 262/13, EUR 62/007/2013, 23 septembre 2008 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 4 NOVEMBRE 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Sergueï Naoumov, journaliste indépendant, a été arrêté et placé en détention au secret en Ouzbékistan. Des défenseurs des droits humains et des confrères craignent que les autorités ne tentent de le réduire au silence, et pensent qu’il risque d’être soumis à la torture ou à d’autres formes de mauvais traitements. Sergueï Naoumov, journaliste d’investigation indépendant âgé de 50 ans, a été arrêté par des agents de la police locale à son domicile dans la ville d’Ourgentch, située dans la région du Khorezm dans le nord-ouest de l’Ouzbékistan, le 21 septembre. Il a pu passer un rapide appel avec son téléphone portable vers 19 heures heure locale depuis le poste de police local pour prévenir ses collègues de son arrestation, mais personne n’a plus eu de nouvelles de lui depuis. Des défenseurs des droits humains et des amis du journaliste n’ont pas réussi à savoir où il se trouve malgré les nombreuses questions qu’ils ont posées à des postes de police locaux et régionaux, à des centres de placement en garde à vue et de détention provisoire et aux services du procureur. Sergueï Naoumov mène des investigations et écrit des articles pour des médias internationaux qui traitent de questions relatives aux droits humains et il a activement travaillé avec des défenseurs des droits humains en Ouzbékistan et à l’étranger. Ses collègues et ses (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition