Écrire Colombie. Un dirigeant associatif Nelson Giraldo,tué, d’autres personnes en danger

AU 266/13, AMR 23/044/2013, 26 septembre 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 7 NOVEMBRE 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Un dirigeant associatif a été tué dans le nord de la Colombie alors qu’il s’apprêtait à retourner dans la municipalité d’Ituango, d’où des centaines d’opposants à la construction d’un barrage ont été expulsés de force. Le 17 septembre, le dirigeant associatif et mineur artisanal Nelson Giraldo a été tué sur les rives de la rivière Cauca dans un endroit connu sous le nom de Sardinas, dans la municipalité d’Ituango, dans le département d’Antioquia. Il était le dirigeant du mouvement Ríos Vivos d’Antioquia, qui représente des personnes qui ont été déplacées de plusieurs villages du nord et de l’ouest du département d’Antioquia depuis mars 2013. Nelson Giraldo a été touché par balles à la poitrine et aux jambes et a eu la gorge tranchée. Il s’était rendu sur place pour voir si sa famille et lui pouvaient revenir à Ituango. Le 9 septembre, un tribunal de Medellín avait demandé aux autorités de donner une suite favorable à la demande de protection collective formulée par Ríos Vivos. À la suite de menaces de groupes paramilitaires, d’attaques de la guérilla, de combats entre l’armée et la guérilla, et de l’arrestation de nombreux opposants à la construction du barrage Hidroituango sur la rivière Cauca, environ 250 mineurs travaillant à leur compte et autres personnes tirant leurs revenus de la rivière ont fui la région. Ces dernières (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir