Écrire Egypte. Prolongation de la détention des deux canadiens Tarek Loubani et John Greyson

Action complémentaire sur l’AU 248/13, MDE 12/057/2013, 2 octobre 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 13 NOVEMBRE 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 29 septembre dernier, les deux ressortissants canadiens Tarek Loubani et John Greyson ont vu leur détention prolongée de 45 jours. Ces deux hommes affirment avoir été battus après leur arrestation et avoir enduré les conditions épouvantables de la prison égyptienne de Tora, qui est surpeuplée et insalubre. Ils mènent tous deux une grève de la faim pour contester leur maintien en détention. D’après leurs avocats, Tarek Loubani et John Greyson risquent d’être accusés de plusieurs charges, dont meurtre, tentative de meurtre, violences et incitation à la violence, possession d’armes et destruction de biens publics et privés. Ils pourraient être condamnés à la réclusion à perpétuité. À l’issue de l’enquête, le procureur pourra choisir de les inculper officiellement ou non. D’ici là, il a été décidé que les deux hommes seraient maintenus en détention provisoire. Dans une déclaration publique en date du 29 septembre 2013, Tarek Loubani et John Greyson décrivent leurs conditions de détention comme « ridicules ». Ils étaient d’abord incarcérés avec 36 autres prisonniers dans une cellule de 3 x 10 mètres, sans pouvoir téléphoner, ne faisant que peu d’exercice et ne disposant que de peu d’eau. Ils sont maintenant détenus dans une cellule plus petite (3,5 x 5,5 mètres) avec six autres personnes. Ils peuvent (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.