Écrire Bahreïn. Le militant Mahdi Sahwan emprisonné pour « outrage » au roi

AU 275/13, MDE 11/049/2013, 7 octobre 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 18 NOVEMBRE 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le tribunal de première instance de Manama a déclaré le militant politique bahreïnite Mahdi Sahwan coupable d’ « outrage » au roi et d’« appel à un rassemblement illégal », le condamnant à respectivement un an et trois mois de prison. Cet homme est peut-être un prisonnier d’opinion. Mahdi Sahwan, militant islamiste âgé de 43 ans, a été arrêté le 7 juillet 2013 après avoir été convoqué au poste de police d’Al Budaya à Manama, la capitale du pays. Son interpellation est liée aux discours qu’il a prononcés le 5 juillet dernier lors de rassemblements politiques, pendant lesquels il aurait « insulté » le roi et appelé à un « rassemblement illégal ». Cet homme a été incarcéré pendant sept jours à la prison de Dry Dock. Le 15 juillet, le parquet a ordonné son maintien en détention pendant 45 jours en vue d’un complément d’enquête. Son procès a commencé le 26 août dernier devant la 3e chambre du tribunal de première instance. Le 30 septembre, Mahdi Sahwan a été condamné à un an de prison pour « outrage au roi », ainsi qu’à trois de prison pour avoir « appelé à un rassemblement illégal ». Son avocat a fait appel de cette décision. Juste après le rendu du verdict, Mahdi Sahwan a été transféré de la prison de Dry Dock, où il se trouvait depuis son arrestation, vers la prison de Jaww, à une trentaine de kilomètres au sud de Manama. DANS LES APPELS QUE (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Libérez Ahed Tamimi

Libérez Ahed Tamimi ! Cette jeune fille risque jusqu’à 10 ans de prison pour une altercation avec des soldats israéliens. Signez la pétition