Écrire Bahreïn. Le militant Mahdi Sahwan emprisonné pour « outrage » au roi

AU 275/13, MDE 11/049/2013, 7 octobre 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 18 NOVEMBRE 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le tribunal de première instance de Manama a déclaré le militant politique bahreïnite Mahdi Sahwan coupable d’ « outrage » au roi et d’« appel à un rassemblement illégal », le condamnant à respectivement un an et trois mois de prison. Cet homme est peut-être un prisonnier d’opinion. Mahdi Sahwan, militant islamiste âgé de 43 ans, a été arrêté le 7 juillet 2013 après avoir été convoqué au poste de police d’Al Budaya à Manama, la capitale du pays. Son interpellation est liée aux discours qu’il a prononcés le 5 juillet dernier lors de rassemblements politiques, pendant lesquels il aurait « insulté » le roi et appelé à un « rassemblement illégal ». Cet homme a été incarcéré pendant sept jours à la prison de Dry Dock. Le 15 juillet, le parquet a ordonné son maintien en détention pendant 45 jours en vue d’un complément d’enquête. Son procès a commencé le 26 août dernier devant la 3e chambre du tribunal de première instance. Le 30 septembre, Mahdi Sahwan a été condamné à un an de prison pour « outrage au roi », ainsi qu’à trois de prison pour avoir « appelé à un rassemblement illégal ». Son avocat a fait appel de cette décision. Juste après le rendu du verdict, Mahdi Sahwan a été transféré de la prison de Dry Dock, où il se trouvait depuis son arrestation, vers la prison de Jaww, à une trentaine de kilomètres au sud de Manama. DANS LES APPELS QUE (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.