Écrire Bahreïn. Le blogueur Mohammad Hassan Sudayfet un l’avocat Abdul Aziz Moussa relachés, leurs procès en cours

Action complémentaire sur l’AU 206/13, MDE 11/051/2013, 10 octobre 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 21 NOVEMBRE 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le blogueur et traducteur bahreïnite Mohammad Hassan Sudayf et son avocat Abdul Aziz Moussa ont été libérés sous caution respectivement le 3 octobre et le 21 août dernier. Leurs procès sont en cours. Le photographe Hussain Hubail est quant à lui maintenu en détention. Le 3 octobre 2013, Mohammad Hassan Sudayf a été libéré sous caution de la prison de Dry Dock à Manama, la capitale du pays. Il a été accusé, de même que le photographe Hussain Hubail, d’avoir « incité à la haine envers le régime », « encouragé les gens à ignorer la loi », « appelé à des rassemblements illégaux » et d’« appartenir au groupe du 14 février ». Les deux hommes ont été arrêtés le 31 juillet 2013. Mohammad Hassan Sudayf a été interpellé chez ses parents à Sitra par des agents de sécurité en civil qui n’ont présenté aucun mandat d’arrêt. Ses proches lui ont rendu visite le 6 août dernier. Celui-ci les a alors informés avoir été torturé lorsqu’il était détenu à la Direction des enquêtes criminelles (CID). Il a expliqué que des agents lui avaient administré des décharges électriques, et l’avaient battu et obligé à se déshabiller avant d’emporter ses vêtements. Hussain Hubail a été interpellé à l’aéroport international de Bahreïn alors qu’il s’apprêtait à monter dans un avion pour Doubaï. Il a également été emmené à la CID pour y être interrogé. (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir