Écrire Chine. Le défenseur des droits humains Yang Maodong risque la torture

AU 286/13, ASA 17/035/2013, 11 octobre 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 22 NOVEMBRE 2013 : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Yang Maodong – mieux connu sous son nom de plume Guo Feixiong –, un défenseur des droits humains vivant dans la province du Guangdong (côte sud de la Chine), est maintenu en détention arbitraire depuis plus de 65 jours. Il risque d’être victime de torture et d’autres formes de mauvais traitements. Soupçonné d’avoir « organisé un rassemblement dans le but de troubler l’ordre public » le 8 août, Guo Feixiong, un défenseur des droits humains, a été arrêté. Sa sœur n’a été notifiée de son placement en détention que le 17 août. Ni sa famille ni son avocat n’ont été informés de son arrestation, bien que la police le maintienne en détention depuis maintenant plus de 37 jours, durée au-delà de laquelle toute incarcération doit donner lieu à une notification officielle. Il se trouve au centre de détention de Tianhe (ville de Guangzhou) où il risque d’être victime d’actes de torture et d’autres formes de mauvais traitements. Amnesty International considère Guo Feixiong comme un prisonnier d’opinion et demande donc sa libération immédiate et inconditionnelle. La police a empêché Sui Muqing et Ling Qilei, les avocats de Guo Feixiong, de lui rendre visite à cinq reprises, le plus récemment le 26 septembre, sous le prétexte que l’affaire était « grave » et que les avocats devaient déposer une demande officielle afin de pouvoir s’entretenir (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse