Écrire Colombie. Des militants indigènes sont menacés.

AU 292/13, AMR 23/047/2013, 21 octobre 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 2 DÉCEMBRE 2013 Des informations indiquent que les forces de sécurité colombiennes ont recours à une force excessive contre des indigènes qui manifestent dans plusieurs parties du pays et des paramilitaires menacent directement des responsables et des organisations indigènes. En Colombie, des milliers d’indigènes manifestent depuis le 12 octobre pour réclamer le respect de leurs droits fondamentaux. Des dizaines de manifestants ont été blessés dans différentes régions du pays, dans des circonstances suggérant que les forces de sécurité ont eu recours à une force excessive. Alors que les manifestations se poursuivent, des responsables et des organisations indigènes ont été menacés par un groupe paramilitaire. Dans un document écrit daté du 15 octobre, le groupe paramilitaire Rastrojos a menacé de mort des militants et des organisations indigènes. Les paramilitaires exigeaient que les manifestants indigènes qui défilent dans les départements du Cauca, de Caldas, de Risaralda, de La Guajira, de Huila et d’Antioquia rentrent chez eux dans les 24 heures, faute de quoi le groupe mènerait une opération d’« épuration sociale » contre eux. Le texte suggérait que ces manifestations faisaient partie de la stratégie des membres de la guérilla pour faire valoir leurs exigences et que les indigènes étaient utilisés comme de la « chair à canon ». Les personnes considérées comme subversives ou complices de la guérilla ont souvent été la cible de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Pour une Belgique plus humaine envers les demandeurs d’asile

La Belgique doit se montrer plus humaine : demandez des voies sûres et légales pour les personnes contraintes de fuir de chez elles. Signez notre pétition !