Écrire Syrie. Des femmes et des enfants otages

AU 298/13, MDE 24/057/2013, 25 octobre 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 6 DÉCEMBRE 2013 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Des groupes armés d’opposition – deux ou plus – ont pris en otage au moins 105 civils, qui auraient été répartis récemment en trois endroits du nord de la Syrie. Les otages, principalement des femmes et des enfants, risquent d’être torturés voire tués. Au moins 41 femmes, 56 enfants – âgés pour la plupart de moins de 15 ans – et deux jeunes hommes ont été enlevés le 4 août, lorsqu’une alliance de groupes armés d’opposition a pris le contrôle d’au moins 11 villages et exploitations agricoles dans une zone rurale du gouvernorat de Lattaquié (nord de la Syrie). La majorité, si ce n’est la totalité, des otages sont des musulmans alaouites. Par ailleurs, il semble qu’au moins une vingtaine d’autres personnes aient été prises en otage au cours de la même opération. Le président Bachar el Assad étant alaouite, les musulmans de la même obédience que lui sont considérés comme des partisans du gouvernement. L’alliance de l’opposition rassemble des groupes qui appellent à tuer les personnes qui, selon eux, ne se fient pas à une interprétation stricte des préceptes de l’islam. Les termes qu’ils utilisent pour qualifier les alaouites montrent que, de leur point de vue, ces derniers sont loin de respecter les enseignements islamiques, ce qui fait courir un risque accru aux otages. Les otages auraient été emmenés dans la ville de Salma, un (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.