Écrire Syrie. L’écrivain Jihad Asad Mohamed a disparu et il est à craindre qu’il n’ait été arrêté.

AU 299/13, MDE 24/058/2013, 28 octobre 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 9 DÉCEMBRE 2013 On est sans nouvelles de l’écrivain syrien Jihad Asad Mohamed depuis le 10 août, date à laquelle il a sans doute été arrêté alors qu’il allait rendre visite à de la famille à Dummar, dans la banlieue de Damas. Selon un de ses amis proches vivant à l’étranger, Jihad Asad Mohamed a été vu pour la dernière fois le 10 août 2013 à une rencontre familiale dans le quartier de Barzeh, à Damas. Il prévoyait de rendre visite ensuite à d’autres proches à Dummar, au nord-ouest de la capitale syrienne. Son téléphone portable a été éteint peu après qu’il ait quitté les lieux et Jihad Asad Mohamed n’est jamais arrivé à Dummar. On est sans nouvelles de lui depuis qu’il a quitté Barzeh. Sa santé est en danger car il souffre de plusieurs intolérances alimentaires et doit suivre un régime strict et prendre des médicaments pour éviter les réactions allergiques. Il est à craindre qu’il ait été arrêté alors qu’il se rendait à Dummar, car la zone près de la maison familiale de Barzeh qu’il devait traverser et les environs de Dummar étaient toutes semble-t-il sous le contrôle du gouvernement syrien à ce moment-là ; pour se rendre à Dummar, Jihad Asad Mohamed devait aussi passer devant un bâtiment du Service de renseignement de l’Armée de l’Air syrienne. Des sources non officielles ont indiqué par la suite qu’il avait été vu dans ce bâtiment mais qu’il pouvait avoir été transféré ensuite à l’antenne 285 du Service de Sûreté de l’État syrien. Dans ses écrits, (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.