Écrire Egypte. Arrestation du père d’un assistant de Mohamed Morsi. (Adly al-Qazzaz)

AU 300/13, MDE 12/063/2013, 31 octobre 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 12 DÉCEMBRE 2013 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 24 octobre dernier à 3 heures du matin, les forces de sécurité égyptiennes ont arrêté Adly al Qazzaz, 67 ans, chez lui au Caire. Un procureur de la sûreté de l’État mène actuellement une enquête sur les informations suggérant que cet homme appartient à un « groupe interdit ». Amnesty International craint qu’Adly al Qazzaz, qui souffre d’une santé fragile, ait été interpellé car son fils est l’un des assistants du président déchu Mohamed Morsi. D’après les renseignements dont dispose Amnesty International, les membres des forces de sécurité qui ont appréhendé Adly al Qazzaz n’ont présenté aucun mandat d’arrêt et étaient en civil. Ils ont conduit cet homme au poste de police de Moqattam, puis au service du procureur général de la sûreté de l’État au Nouveau Caire, où il a été interrogé au sujet de son appartenance présumée à un groupe interdit et de sa participation supposée à des activités liées au terrorisme. Les forces de sécurité l’ont ensuite transféré vers le centre pénitentiaire de Tora, dans le sud du Caire. Adly al Qazzaz n’a pas été autorisé à informer sa famille et son avocat de l’endroit où il se trouvait pendant les trois jours qui ont suivi son arrestation. Le procureur de la sûreté de l’État l’a questionné à nouveau le 31 octobre. L’avocat d’Adly al Qazzaz a confié à Amnesty International que le procureur n’avait présenté (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.