Écrire Colombie. Des défenseurs des droits humains menacés de mort

Action complémentaire sur l’AU 103/13, AMR 23/051/2013, 6 novembre 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 18 DÉCEMBRE 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Des paramilitaires ont envoyé des menaces de mort à plusieurs organisations de défense des droits humains et à un syndicat à Barranquilla, dans le nord de la Colombie. Parmi les destinataires de ces menaces figurent des familles d’El Tamarindo, qui risquent par ailleurs d’être expulsées de leur exploitation agricole. Le 30 octobre, le groupe paramilitaire des Rastrojos – Commandos urbains de Barranquilla a désigné plusieurs défenseurs des droits humains comme « objectifs militaires » dans un courriel. La menace de mort a été envoyée à des membres de la section du département de l’Atlantique du syndicat Centrale unitaire des travailleurs (CUT), de la Fondation Enfance heureuse (FIF), de l’Association des proches unis par une même douleur (AFUSODO), de la section de l’Atlantique du Comité permanent pour la défense des droits humains (CPDH) et du Comité de solidarité avec les prisonniers politiques (CSPP). Elle a aussi été adressée à l’Association des exploitants agricoles (ASOTRACAMPO). Ces organisations appartiennent au Mouvement national des victimes de crimes d’État (MOVICE). L’ASOTRACAMPO représente les familles vivant à El Tamarindo et la majorité des personnes citées dans le message ont des liens avec cette exploitation agricole, située dans commune de Galapa (département de l’Atlantique). (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.