Écrire Mexique. Une victime de torture , Israel Arzate Meléndez, risque des représailles

AU 308/13, AMR 41/072/2013, 7 novembre 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 19 DÉCEMBRE 2013 : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Israel Arzate Meléndez, victime de torture, pourrait être la cible de représailles alors qu’il a été remis en liberté au terme d’une période de détention arbitraire dans l’État de Chihuahua, dans le nord du Mexique. Les autorités de cet État refusent de reconnaître son innocence et ses tortionnaires sont toujours en liberté. Dans la soirée du 6 novembre, des représentants du bureau du procureur général de l’État de Chihuahua ont transféré Israel Arzate Meléndez, victime de torture, depuis son lieu de détention jusqu’à une salle d’audience ; Israel Arzate Meléndez pas plus que son avocat n’en avaient été informés. Quelques instants plus tard, un juge est arrivé et a ordonné qu’il soit libéré, conformément à une décision de la Cour suprême rendue un peu plus tôt dans la journée. La Cour a estimé que la seule preuve existant contre lui était ses « aveux » extorqués sous la torture, en violation du droit international relatif aux droits humains. Peu après, défiant la décision de la Cour, le bureau du procureur général a déclaré publiquement que les preuves restaient suffisantes pour le poursuivre en justice. Israel Arzate Meléndez a inlassablement accusé des soldats et des représentants de l’État d’être responsables des atteintes aux droits humains qu’il a endurées, notamment la détention arbitraire et la torture. Ses « aveux » arrachés (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.