Écrire Colombie. Le syndicaliste Oscar López Triviño, tué, d’autres en danger

AU 310/13, AMR 23/052/2013, 12 novembre 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 24 DÉCEMBRE 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le syndicaliste Oscar López Triviño a été tué le 9 novembre dernier à Bugalagrande, dans le sud-ouest de la Colombie. La veille, des paramilitaires ont adressé une menace de mort aux membres du syndicat auquel cet homme appartenait. Ses collègues sont en danger. Le 9 novembre 2013, un homme a abattu Oscar López Triviño dans une salle de billard à Bugalagrande, dans le département du Valle del Cauca. Oscar López Triviño travaillait chez Nestlé et était membre de la section de Bugalagrande du Syndicat national des travailleurs de l’industrie agroalimentaire (SINALTRAINAL). Le 8 novembre, le groupe paramilitaire Los Urabeños a envoyé une menace de mort par SMS à José Onofre Esquivel Luna et Álvaro Varela Pérez, dirigeants de cette section et employés chez Nestlé. Le message indiquait : « Guérilleros fils de pute, continuez vos histoires avec Nestlé et il n’y aura plus de pardon, on vous taillera en pièce, mort à tous les communistes du SINALTRAINAL, Los Urabeños. » Plusieurs membres du SINALTRAINAL mènent une grève de la faim depuis le 5 novembre devant l’usine Nestlé à Bugalagrande. Ils réclament le respect de plusieurs accords conclus avec l’entreprise. Ce mouvement a d’abord commencé le 10 octobre dernier mais, victimes de menaces, les participants ont dû y mettre un terme au bout de quelques heures. Depuis la (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir