Écrire Indonésie. Des chiites risquent une nouvelle expulsion forcée

Action complémentaire sur l’AU 336/12, ASA 21/036/2013, 13 novembre 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 25 DÉCEMBRE 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Au moins 168 chiites de Java-Est risquent d’être expulsés de force de leur abri temporaire. Ils ont été déplacés en août 2012 après qu’une foule a attaqué leur village. Le 10 novembre, une délégation du gouvernement local de la province de Java-Est, conduite par des représentants du ministère des Affaires religieuses et aidée de la police et de l’armée, a tenté d’expulser de force une vingtaine de familles chiites de leur abri temporaire de Sidoarjo (Java-Est). Elle avait l’intention de les installer dans le centre d’hébergement Haji Sukolilo, qui accueille temporairement à Surabaya des musulmans en partance pour le pèlerinage de La Mecque. La communauté chiite, comme les groupes de défense des droits humains, pense qu’il s’agit là d’une manière de faire pression sur ses membres, en restreignant leurs mouvements et en limitant leur accès au monde extérieur, afin qu’ils se convertissent au sunnisme. Les intéressés sont opposés à leur réinstallation et préfèreraient retrouver en toute sécurité leurs domiciles et leurs moyens d’existence en bénéficiant d’une protection suffisante de l’État. Les autorités locales empêchent toujours au moins 168 chiites du district de Sampang (Java-Est) de retourner dans leur village, et ce près de 15 mois après qu’ils ont été attaqués et déplacés. Ces personnes ont (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.