Écrire IIrak. Cinq hommes risquent d’être exécutés d’un moment a l’autre

Action complémentaire sur l’AU 222/11, MDE 14/020/2013, 15 novembre 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 27 NOVEMBRE 2013 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Cinq hommes ont été transférés vers une prison de Bagdad connue pour procéder à des mises à mort, ce qui signifie qu’ils risquent d’être exécutés à tout moment. Ces individus ont été condamnés à mort en même temps que 19 autres personnes en février 2009 à Nassiriya. Il y a plusieurs mois, Abbas Sabti Mussa, Hussain Abd Hassan Mansur, son frère Ali Abd Hassan Mansur, Sabah Nuri Dagher et Dhiya Uthayeb al Dahmub ont été transférés vers la prison de sécurité maximale (Al Himaya al Quswa) de Camp Justice à Bagdad, connue pour procéder à des exécutions. Certains éléments laissent penser que les autorités se préparent à exécuter ces cinq hommes. Ces derniers faisaient partie d’un groupe d’au moins 24 hommes condamnés à mort le 26 février 2009 par le tribunal pénal de Dhi Qar à Nassiriya, au sud de Bagdad. Ils ont été déclarés coupables d’appartenir à un groupe armé et de commettre des homicides. La Cour de cassation a confirmé cette sentence le 30 juin 2011. Ces 24 hommes faisaient partie des dizaines de personnes appréhendées début 2008 par les forces de sécurité à Nassiriya, Al Amara et Bassora, à la suite de violents affrontements qui auraient fait 16 morts. Selon les autorités, ils seraient membres de la secte chiite Ansar al Mahdi et auraient défié l’autorité religieuse de la Marjaiyya (institution (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.