Écrire Tadjikistan. Oumed Tojiev, membre de l’opposition, maltraité en détention

AU 315/13, EUR 60/009/2013, 28 novembre 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 9 JANVIER 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Au Tadjikistan, un membre du Parti de la renaissance islamique est détenu arbitrairement depuis le 30 octobre. Sa famille, qui n’a toujours pas pu le voir, affirme qu’il a été torturé et maltraité en détention, qu’il n’est autorisé que de façon restreinte à consulter ses avocats et que le traitement médical qu’il reçoit n’est pas adapté. Oumed Tojiev, 34 ans, ouvrier agricole, opposant au pouvoir et membre du Parti de la renaissance islamique, a été arrêté le 30 octobre sur un marché de la région de Soghd. Selon les médias, il aurait désobéi à la police et, en guise de sanction administrative, aurait été placé en détention pour 10 jours sur ordre du tribunal municipal d’Isfara. Cependant, il aurait été forcé d’« avouer » qu’il était un « terroriste ». Entre le 30 octobre et le 2 novembre, plusieurs officiers, y compris le responsable adjoint de l’antenne du ministère de l’Intérieur à Isfara, lui ont mis un sac en plastique sur la tête, l’ont privé de sommeil, de nourriture et d’eau, et lui ont infligé des décharges électriques à travers du tissu mouillé pour éviter de laisser des marques de mauvais traitements. À la suite de ces sévices, Oumed Tojiev s’est jeté par une fenêtre du troisième étage du poste de police. Il a expliqué : « Je suis croyant et je sais que le suicide est un péché, mais je n’avais pas le choix, il fallait que (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Pour une Belgique plus humaine envers les demandeurs d’asile

La Belgique doit se montrer plus humaine : demandez des voies sûres et légales pour les personnes contraintes de fuir de chez elles. Signez notre pétition !