Écrire Russie. Des Kirghizes d’origine ouzbek forment un recours contre leur extradition.

Action complémentaire sur l’AU 271/13, EUR 46/053/2013, 3 décembre 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 14 JANVIER 2014 Deux membres d’un groupe de cinq demandeurs d’asile incarcérés en Russie ont été libérés. Il reste cependant possible que ces deux hommes et leurs trois compatriotes se trouvant toujours en détention soient extradés par la Russie vers le Kirghizistan, où ils risquent fort d’être victimes d’actes de torture et d’autres formes de mauvais traitements. La Cour suprême de la République du Tatarstan a annulé l’extradition de Vohid Alïev vers le Kirghizistan, et a ordonné sa libération du centre de détention provisoire de Kazan le 29 octobre. Le tribunal de la ville de Saint-Pétersbourg a annulé l’extradition de Mourodil Tadjibaïev vers le Kirghizistan et ordonné qu’il soit libéré du centre de détention provisoire de Saint-Pétersbourg le 26 novembre. Le parquet général a fait appel de ces deux décisions devant la Cour suprême de Russie. Les audiences d’appel n’ont pas encore eu lieu. Le 6 novembre, le recours formé par Abdilaziz Hamrakoulov contre l’ordre d’extradition le visant a été rejeté par la Cour suprême de Russie. Ses avocats ont saisi la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH). Le 5 novembre, celle-ci a indiqué une mesure provisoire en application de l’article 39 de son règlement, qui requiert que les autorités russes suspendent l’extradition de cet homme vers le Kirghizistan le temps que la CEDH puisse se prononcer sur sa plainte. Il se trouve toujours au centre de détention provisoire de Moscou. (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.