Écrire Al Tayeb Abdel Aziz (h), 16 ans ...

...Ishaq Mohammed Sanousi (h), 71 ans ; Abdel Hay Omar (h) ; Mustafa Adam (h) ; Mohammed Birgid (h) ; Hassan Adam Fadel (h) ; Adam Ibrahim (h) ; Jamaleddin Isa (h) ; Abdel Magid Ali Abdel Magid (h) ; Sabir Hassan (h) AFR 54/011/2008 - Action complémentaire sur l’AU 302/07 (AFR 54/064/2007, 12 novembre 2007) Le 13 mars, la cour d’appel de Khartoum-Nord a confirmé les peines de mort prononcées contre 10 personnes condamnées en novembre pour le meurtre de Mohammed Taha, rédacteur en chef du quotidien al Wifaq, tué en septembre 2006. Al Tayeb Abdel Aziz, l’un des condamnés, était âgé de quinze ans au moment des faits. Amnesty International croit savoir qu’un autre, Ishaq Mohammed Sanousi, est aujourd’hui âgé de soixante et onze ans. Tous ces détenus affirment que des actes de torture leur ont été infligés afin de leur faire « avouer » ce meurtre et qu’ils ont été contraints à signer des « aveux » présentés ensuite aux juges. Ces 10 hommes ont rétracté leurs « aveux » lors de leur procès, mais la cour d’appel les a retenus à titre de preuve. Ils ont déposé devant la Cour suprême un recours qu’un collège de trois juges examinera. Si cette requête est rejetée, ils pourront encore former un pourvoi devant la Cour constitutionnelle, dont la décision finale devra être ratifiée par le président de la République. INFORMATIONS GÉNÉRALES Connu pour son franc parler, le rédacteur en chef Mohammed Taha avait suscité la colère des islamistes en écrivant un article qui remettait en question la généalogie du prophète (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir