Écrire Ukraine. Des manifestants détenus injustement

Action complémentaire sur l’AU 325/13 EUR 50/018/2012, 6 décembre 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 16 JANVIER 2014 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Sur les neuf personnes ayant manifesté sur la voie publique qui avaient été placées en détention injustement en Ukraine, sept ont dû être hospitalisées. Dès leur sortie, elles réintègreront le centre de détention préventive. Iaroslav Pritoulenko et Iouri Bolotov, deux manifestants, se trouvent actuellement dans un centre de détention provisoire. Gennadi Cherevko, Mikola Lazarevski, Alexandre Ostachtchenko, Sergueï Noujnenko, Valéry Garagoutz, Vladislav Zagorovko et Igor Previr ont aussi été arrêtés mais ont dû être emmenés à l’hôpital afin que l’on soigne leurs blessures (côtes cassées, décollement de rétine, commotion cérébrale, etc.). Ils ont peut-être été placés en détention arbitrairement et des juges ont approuvé leur arrestation dans le cadre d’une procédure entachée d’irrégularités. Les neuf hommes cités ont été interpellés le 1er décembre rue Bankova, sur les lieux des violents affrontements entre la police antiémeutes et des manifestants qui ont eu lieu devant les locaux du cabinet présidentiel. Au moins 50 policiers antiémeutes et des dizaines de manifestants ont été blessés dans ces échauffourées. Selon les informations recueillies par Amnesty International, la police antiémeute aurait eu recours sans discernement à une force excessive non seulement à l’égard des auteurs de violence mais aussi (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.