Écrire Iran. Le militant Hootan Dolati, incarcéré et malade, a besoin de soins médicaux

AU 328/13, MDE 13/054/2013, 10 décembre 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 21 JANVIER 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. L’infirmerie de la prison d’Evin, à Téhéran, a privé Hootan Dolati, militant politique iranien, de soins à plusieurs reprises. Cet homme observe une grève de la faim depuis le 28 novembre afin de protester contre le fait qu’on ne lui prodigue pas les soins médicaux que sa pathologie cardiaque chronique nécessite. Hootan Dolati, 37 ans, est atteint d’angine de poitrine, pathologie cardiaque chronique qui nécessite un traitement médical. Il souffre également des suites de blessures au genou et au dos, qui se seraient aggravées du fait des mauvais traitements infligés en détention. Amnesty International croit savoir qu’il éprouve désormais de grandes difficultés à marcher. Ces derniers mois, le centre médical de la prison d’Evin a totalement refusé de lui prodiguer des soins en dépit de ses protestations. Le 28 novembre, Hootan Dolati a entamé une grève de la faim, décidant de n’ingérer que de l’eau et du thé afin de protester contre le fait que la direction de la prison le prive des soins médicaux dont il a besoin. Son état de santé ne fait que s’aggraver. Cet homme a été arrêté le 15 mars 2013 et placé à l’isolement pendant près d’un mois à la prison d’Evin, où il aurait subi des actes de torture ou d’autres mauvais traitements. À la fin du mois de mai, il a été condamné à trois ans d’emprisonnement pour des infractions (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.