Écrire Iran. Des kurdes condamnés à mort en grève de la faim

Action complémentaire sur l’AU 258/13, MDE 13/055/2013, 12 décembre 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 22 JANVIER 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Six hommes d’obédience sunnite et appartenant à la minorité kurde d’Iran sont en grève de la faim depuis le 4 novembre pour protester contre leurs condamnations à mort et contre leurs conditions de détention, à cause desquelles ils souffrent tous de problèmes de santé. Jamshid Dehghani, son frère cadet Jahangir Dehghani, Hamed Ahmadi, Kamal Molayee, Hadi Hosseini et Sedigh Mohammadi ont entamé une grève de la faim, acceptant de n’ingérer que des liquides, le 4 novembre 2013. Ils entendent ainsi protester contre les sentences capitales prononcées à leur encontre, contre le fait qu’ils n’ont pas le droit de consulter un avocat depuis leur arrestation, contre le déroulement de leur procès à huis clos, ainsi que contre leurs conditions d’incarcération, notamment de l’absence d’installations sanitaires adaptées. Les six hommes ont été placés en détention à l’isolement pendant 13 jours après avoir entamé leur grève de la faim. Depuis lors, ils sont en mauvaise santé : leur pression artérielle est basse, ils s’évanouissent et souffrent d’une sensation de brûlure lorsqu’ils urinent. Jamshid Dehghani et Hamed Ahmadi auraient des ulcères gastriques, et ont vomi du sang au moins à quatre reprises depuis le début de leur grève de la faim. Les six hommes ont été condamnés à mort après avoir été reconnus (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Pour une Belgique plus humaine envers les demandeurs d’asile

La Belgique doit se montrer plus humaine : demandez des voies sûres et légales pour les personnes contraintes de fuir de chez elles. Signez notre pétition !